Menuiseries extérieures existantes

Menuiseries extérieures existantes

 

Les menuiseries extérieures assurent plusieurs fonctions : sécurité, confort, esthétique. Ainsi, leur choix ne doit pas se faire au hasard. Idéalement, il faut opter pour des produits de grande marque française pour avoir une belle maison confortable et sécuritaire.

Les types de menuiseries extérieures existantes

Les menuiseries extérieures possèdent plusieurs déclinaisons en fonction de leurs fabricants ainsi que des matériaux avec lesquels ils sont conçus. Une marque de fenêtre connue produit, par exemple, des menuiseries extérieures en PVC, en aluminium, ou en bois. Chacun de ces matériaux ont ses avantages et ses inconvénients.

Comparé au PVC et à l’aluminium, le bois est un matériau qui nécessite beaucoup d’entretiens. Lorsqu’il est bien entretenu, sa longévité est accrue puisqu’il peut résister aux intempéries. Sur le plan esthétique, il est polyvalent. Il s’intègre aussi bien dans une construction moderne que dans une construction ancienne. L’aluminium est également avantageux d’un point de vue esthétique. Sa finition peut être variée selon l’intérieur de la construction. De plus, il est robuste. Permettant de créer une importante aire de vitrage, il entre généralement dans la fabrication des baies vitrées.

Le PVC est le matériau le plus économique en matière de menuiserie extérieure. Il est également le plus avantageux dans la mesure où il est un bon isolant sonore et thermique. Certes, il n’est pas aussi robuste que le bois et l’aluminium, mais permet de garder la maison à la bonne température. Côté esthétique, il n’est pas en reste. Il améliore l’aspect extérieur de toutes les constructions qu’elles soient nouvelles ou rénovées.

Les avantages des menuiseries de haute qualité française

La pluralité des produits présents sur le marché complique souvent le choix des consommateurs. Les menuiseries de haute qualité française sont celles qui les attirent le plus vu leurs avantages. Elles ne contiennent pas de plomb, un engagement pris par les fabricants en 2010, c’est-à-dire bien avant la mise en vigueur des règlements européens de 2015.

Ces produits sont également certifiés NF CSTBat lorsqu’ils sont en aluminium ou en PVC, et NF bois lorsqu’ils sont en bois. Ces certifications concernent le profilé et le vitrage. Ils sont labélisés Acotherm, un label attribué uniquement aux menuiseries extérieures certifiées, performantes, et conformes aux normes.

À propos de leurs performances, ils protègent efficacement les logements contre les bruits et les changements de température. Ils sont également étanches au vent, à l’air, et à l’eau, c’est-à-dire qu’ils sont classés AEV. Ce classement atteste la compatibilité du matériau avec les conditions climatiques. À titre d’exemple, les menuiseries classées A3E7VA2 s’adaptent aux maisons individuelles qui se trouvent dans certaines régions de la métropole. Celles dont l’étanchéité au vent est élevée conviennent pour les grands immeubles et les constructions qui se trouvent dans les régions côtières. Enfin, les produits de marque française utilisés pour la fabrication des vitrages sont certifiés Cekal, une certification portant sur la qualité du vitrage.

Choisir entre le bois, l’aluminium, et le PVC

Le choix des menuiseries extérieures doit se baser sur leur niveau d’isolation. Si possible, il faut opter pour des vitrages dont le Uw (coefficient thermique) est égal à 1,8 (aluminium), 1,6 (bois) ou 1,4 (PVC). Prendre ce premier critère comme référence permet de profiter du crédit d’impôt. Cela assure également le confort de l’habitation.

Comme ces chiffres l’indiquent, l’aluminium est le matériau le moins performant d’entre eux en matière d’isolation thermique. Malgré la présence de pont thermique, il laisse le froid accéder à l’intérieur de la maison. Cependant, il possède un atout qui mérite d’être noté : ses profilés fins permettent d’optimiser la luminosité. Actuellement, le fabricant fenêtre haut de gamme propose même des modèles à la française à ouvrant dissimulé et oscillo-battantes. Leurs profilés sont si minces que le dormant couvre parfaitement l’ouvrant.

Le bois, quant à lui, offre une meilleure isolation et il permet d’obtenir divers profils : trapèze, triangulaire, anse de panier, ainsi que de grands ouvrants. De ce fait, il est souvent utilisé sur des constructions anciennes rénovées. Enfin, le PVC est également un bon isolant. Grâce à l’innovation technologique, leurs performances sont accrues. Le thermolaquage, la réticulation et la coextrusion améliorent leur qualité.

Les raisons de bien choisir ses menuiseries extérieures

Bien choisir ses menuiseries extérieures est un geste écologique et économique. Lorsque ces accessoires offrent une bonne isolation thermique, ils réduisent la consommation énergétique (pour le chauffage ou la climatisation). Par la même occasion, ils limitent la production de gaz polluant.

Une bonne isolation sonore est un indicateur de confort. Disposer de fenêtres de haute qualité française est alors un avantage. Elles empêchent le bruit d’entrer à l’intérieur de la maison. Afin de profiter d’une habitation confortable, il faut prioriser les menuiseries dont le coefficient de réduction des bruits (Rw) est élevé.

Enfin, choisir scrupuleusement ses menuiseries extérieures permet de se protéger des effractions. Les produits de fabrication européenne haut de gamme assurent cette fonction, grâce à la qualité des matériaux qui les constituent.